isoler logement

Quels travaux effectuer pour renforcer l’isolation de son logement ? 

Le gaspillage d’énergie dans les maisons est de plus en plus conséquent, en particulier au sein des habitations anciennes. A l’heure où l’urgence de la transition écologique est plus que jamais présente, il est primordial pour tout un chacun d’apporter sa pierre à l’édifice et de contribuer à l’économie d’énergie. Cela passe par des travaux de rénovation qui permettent d’améliorer les performances énergétiques de la maison. Par ailleurs, cela vous permettra d’économiser beaucoup d’argent à terme. Les travaux à réaliser sont pour la plupart des travaux de renforcement de l’isolation du logement. 

Ces derniers sont nombreux, et l’État offre des subventions et aides financières à ceux qui souhaitent les réaliser. Mais alors, quels travaux effectuer pour améliorer l’isolation de son logement ? 

L’isolation des combles, travail de rénovation le plus important 

Les déperditions de chaleur dans une maison sont très souvent dues à un défaut d’isolation au niveau de la toiture. Les travaux de renforcement de l’isolation des combles constituent largement le type de rénovation le plus pratiqué dans le pays. Et pour cause, on estime qu’un défaut à ce niveau peut entraîner jusqu’à 30% de pertes d’énergie ! Chiffre tout simplement énorme. Améliorer l’isolation de la toiture de votre maison ne pourra donc que vous être profitable à terme. 

En ce qui concerne le coût des travaux pour la rénovation des combes, ce dernier peut varier selon un grand nombre de facteurs. A commencer par le type de combles dont il est question. S’il s’agit de combles perdus, c’est-à-dire non aménageables, le tarif est estimé à 18 euros minimum par mètre carré isolé, pouvant grimper jusqu’à 53 euros selon la situation. Si les combles sont aménageables, le prix est naturellement à revoir à la hausse. Vous pouvez, dans ce dernier cas, isoler votre toiture de l’extérieur ou bien de l’intérieur (sous rampants). Comptez à partir de 187 euros le mètre carré pour l’isolation extérieure, et environ 56 euros pour l’isolation intérieure.

Bien entendu, il est possible de défiscaliser les travaux de rénovation de vos combles en optant pour les aides financières de l’Etat. Il existe plusieurs offres à cet effet, comme la réduction du taux de TVA à 5,5%, la prime CEE, l’éco prêt à taux zéro et bien d’autres encore. Selon les situations, telles que vos revenus annuels ou encore votre position géographique, vous pouvez ne pas être éligible à l’une ou plusieurs de ces offres. 

L’isolation des sols 

Les déperditions de chaleur de la maison peuvent également se produire par le sol, lorsque celui-ci ne dispose pas d’une isolation adéquate. Un défaut d’isolation des planchers bas peut induire des pertes d’énergie allant de 7 à 10% selon les cas. Le confort thermique en prend donc un sacré coup, sans parler de la facture qui s’élève plus qu’il ne faudrait. 

Une bonne isolation des sols vous permettra de vous chauffer votre maison en hiver, et de profiter d’une meilleure climatisation en été. Le coût des travaux d’isolation des sols dépend de plusieurs facteurs. Si votre maison est construite sur un sous-sol ou une espèce de cave, les travaux en seront bien mieux facilités, et le coût sera plus abordable. En revanche, les maisons construites sur terre-plein nécessitent des travaux plus importants, avec une mise en œuvre de moyens plus coûteux. Comptez au minimum à partir de 12 euros par mètre carré pour isoler vos sols. 

Il est possible de bénéficier, là encore, des aides financières attribuées par l’Etat pour encourager la transition énergétique. La prime énergie, l’éco prêt à taux zéro, la réduction de la TVA ou encore les subventions de l’Anah sont des options à envisager. En fonction de vos revenus, vous bénéficiez d’offres différentes. 

L’isolation des murs 

Les murs d’une habitation représentent la plus grande surface de cette dernière, plus que la toiture ou les sols. Ainsi, des murs peu isolants peuvent également être responsables de déperditions thermiques très importantes. Vous pouvez perdre jusqu’à 20 à 25% d’énergie thermique rien que par les murs ! 

Pour isoler vos murs, deux solutions s’offrent à vous, et il s’agit de l’isolation par l’intérieur d’une part, et par l’extérieur de l’autre. Chacune dispose de ses propres avantages et inconvénients, mais il faut savoir que la dernière est beaucoup plus onéreuse. En effet, on compte en moyenne 60 euros par mètre carré pour une isolation intérieure, tandis que ce prix grimpe à 160 euros pour l’isolation extérieure ! Différence considérable.A noter que ces tarifs varient selon le type de matériau utilisé ainsi que la technique d’isolation à laquelle vous souhaitez recourir. 

La prime Effy, MaPrimeRénov’ ou encore la réduction du taux de TVA sont des aides financières auxquelles vous pouvez souscrire pour vos travaux d’isolation des murs. Des offres auxquelles vous pouvez ne pas être éligible en fonction de certains critères, à commencer par le montant de vos revenus annuels.

Lire les commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.