Qu’est ce qu’une SCI ?

En vue de lutter contre la hausse des prix énorme que subit le marché de l'immobilier qui représente un investissement incontournable et détient à lui seul la majorité des richesses du monde entier, la création d'une société civile immobilière ou SCI est la solution miracle qui se présente à vous. Découvrez dans ce texte c'est quoi cette société, ses avantages et ses obligations comptables.  

Qu'est-ce qu'une société civile immobilière ?

La SCI comme son nom l'indique est une forme de société civile créée par au moins 2 associés ayant pour but d'assurer la gestion fiscale et patrimoniale d'un ou de plusieurs biens immobiliers communs.

qu'est-ce qu'une societe civile immobiliere ?

 Lors de sa création, et contrairement aux autres sociétés, la SCI ne nécessite aucun apport initial, elle peut être mise au travail avec un capital de seulement 1 euro. Pour sa gérance, les associés peuvent décider de désigner un ou plusieurs gérants qui auront la responsabilité de la bonne gestion des biens détenus par la SCI au quotidien.

Pourquoi créer une SCI ?

Dans la plupart des temps, on a recours à la création d'une société civile immobilière afin de bénéficier de ses différentes utilités qui font d'elle une option majeure dans l'investissement immobilier, parmi ces utilités on peut citer : 

D'abord, la SCI par sa gestion simplifiée permet de répartir les dettes et les bénéfices entre les associés à hauteur de leurs parts sociales. Elle permet aussi à ces derniers de déclarer des pertes et déficits notables dans leur rapport de revenus. Ainsi, cela permettra de diminuer considérablement le montant des impôts. Le recours à une société civile immobilière peut aussi être dans des cas relativement extrêmes, comme lors du décès d'un propriétaire de bien immobilier, généralement les héritiers n'arrivent pas à se décider du sort du bien, cela ne pose aucun problème dans le cadre d'une SCI puisque : 

  • Tous les héritiers peuvent se retrouver propriétaires à parts égales de ce bien immobilier
  • En cas de désaccords, la prise de décision revient au gérant désigné
  • La vente des parts de l'un des associés n'entraine pas la vente du bien immobilier

Tenir une comptabilité en SCI 

tenir une comptabilit en sci

Contrairement aux sociétés commerciales, la SCI est soumise à une fiscalité transparente. En d'autres termes, les impôts dépendent des bénéfices que réalise la société. Ainsi, du fait de cette simplicité de gestion, les associés doivent simplement respecter des obligations d'ordre général, comme la mise à jour constante des documents comportant les dépenses et recettes chronologiques. Car aucun texte ne prescrit d'une façon formelle la tenue d'une vraie comptabilité pour une SCI, sauf dans certains cas où la société aura l’obligation de tenir une comptabilité identique à celle d'une société commerciale  :

  • Un total du bilan annuel qui dépasse la barrière des 1,5 millions d'euros
  • Un chiffre d'affaires qui dépasse 3,1 millions d'euros
  • Effectif supérieur à 50 personnes
  • SCI soumise à la TVA 
  • La SCI entame une activité commerciale

Dans ces cas là, et même si cela n'est certainement pas obligatoire, il est préférable de confier ce type de comptabilité beaucoup plus strict et difficile à gérer à un professionnel en compatibilité, en vue de bénéficier des méthodes d'optimisation fiscale d'un expert, d'économiser du temps et concentrer sur le cœur de votre métier, et enfin d'engager la responsabilité de cet expert en cas  d'erreur de gestion. 

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.